Visiteurs, visiteuses, je vous souhaite la bienvenue sur cette page qui sera, en quelque sorte, un brain storming sur un sujet à la fois apprécié par la SF et délaissé par la science : le voyage dans le temps, son fonctionnement, ses conséquences, son importance dans l'Histoire. Vous pouvez participer si vous avez des idées, des questions, des avis etc. 
Voilà, bonne lecture.

Le temps, mystérieux compagnon de l'Homme

60 secondes pour 1 minute, 60 minutes pour 1 heure, 24 heures pour un jour, et caetera. Une des inventions révolutionnaires pour l'Homme mais est-ce pour autant la réalité ? Depuis notre plus tendre enfance, on nous répète encore et encore que le temps, c'est le passé, le présent et le futur et que tout cela est linéaire, d'où les magnifiques frises chronologiques en Histoire, mais est-ce pour autant la réalité ? Mais si l'on regarde bien, le présent n'est qu'illusion puisque que par exemple, les lignes que vous lisez à l'instant font déjà parties de votre passé. Il n'y a pas de présent, juste le passé et le futur et l'un comme l'autre, ils ne sont ni uniques, ni inaltérables. On définit le temps comme une simple donnée alors qu'en réalité, cela pourrait plutôt correspondre à une dimension à lui seul, en français, après avoir lu une histoire quelconque, on définit le cadre spatio-temporel. L'Univers pourrait donc être composé de deux dimensions, entremêlées, chacunes étant dépendantes de l'autre et ayant des effet sur l'autre, il y aurait la dimension de l'espace et la dimension du temps. Reste à comprendre et à maîtriser les effets créés.

NB : Je tiens à préciser que pour cette partie, je me suis basé sur certaines dires de Pascal, dires qui me paraissaient en tout point cohérents.

Deux exemples pour une même théorie...

Imaginez que notre monde est une fréquence, que sa fréquence est 92.2 et que nous soyons à la même fréquence. Les seules personnes pouvant accéder à notre fréquence devraient avoir une radio ou adopter la même fréquence que nous, autant dire que ces personnes sont rares. Maintenant, les fréquences peuvent être nombreuses, non, infinies. Si à chaque fréquence, il y a un monde, alors il y a aussi une infinité de mondes, une infinité de Terre.

Imaginez que notre monde est la page d'un livre, que le numéro de la page est 92 et que nous soyons les lettres de cette page. Les seules personnes pouvant accéder à notre page devraient changer de page pour être sur la même que la nôtre, là encore, ces personnes sont rares. Maintenant, les pages peuvent être nombreuses, voire infinies. Si à chaque page, il y a un monde, alors il y a aussi une infinité de mondes, une infinité de Terre.

Dans les deux cas, il y a des mondes parallèles au nôtre de manière infinie et chacun a sa fréquence, une fréquence ou un numéro qui est la clé du voyage à travers l'espace et le temps.

Mais, dans ces exemples, on parle principalement de l'espace, où est passé le fameux temps ?

Où est le temps dans ces exemples ? Tout dans l'Univers évolue et il est donc fort possible que la fréquence évolue elle aussi. Ainsi, il est probable que selon la fréquence nous puissions plus ou moins voyager loin dans le passé comme dans le futur. Gardons l'exemple que notre monde soit sur la fréquence 92.2, alors pour aller dans le passé, il faudrait prendre la fréquence 92.1999... et pour le futur, la fréquence 92.201... 
Ainsi donc, le temps est modelable, comme tant d'autres choses.

Toute fréquence a son émetteur, toute page a sa reliure

Enfin, une fréquence a besoin d'émetteurs, de stations-radios et ces stations sont réparties tout autour du globe terrestre et on en a la connaissance grâce au travail de Ivan Sanderson. Ce scientifique étudiant le Triangle des Bermudes suite aux disparitions répétées d'avions et de navires, a pu constaté qu'il existe onze autres points, dont les deux pôles. Voici une carte qui montre où se trouve les fameux points (sans les deux pôles). http://image.noelshack.com/fichiers/2013/10/1362392530-13280825.jpg . Ces points sont les émetteurs qui maintiennent notre fréquence. On peut remarquer que si l'on relie les points, on obtient un icosaédre parfait. Néanmoins, on peut ajouter d'autres points autour du globe, moins puissant mais qui influence tout de même nos décisions, bien souvent pour aller dans le négatif (avec guerre, massacre et tout le reste). Cela rejoint la théorie des grilles d'énergie terrestre. 
Plus d'infos sur les lignes d'énergie ici :
http://www.mysteredumonde.com/forum/mystere-autour-du-35e-parallele-t2864.html?hilit=vortex
http://www.mysteredumonde.com/forum/post19720.html?hilit=%20mal%C3%A9fiques#p19720 .

Quelle sorte de fréquence ?

Tout comme pour les ondes radios, les fréquences sont électromagnétiques, ce qui peut engendrer quelques effets négatifs surtout au niveau des émetteurs comme le Triangles des Bermudes ou du Diable sur tout ce qui s'en approche (Ces effets sont valables sur les failles que nous verront plus bas.) Tout d’abord, et c’est le plus observé, tous les appareils de localisation sont inutilisables, ceci étant dû à la puissance électromagnétique dégagée par l'émetteur. La boussole est donc une sorte de détecteur à courte portée de ces anomalies électromagnétiques, retenez-bien cela. L'aiguille passe du Nord à l'émetteur très rapidement, l'aiguille étant tiraillé entre deux forces magnétiques.  

Le phénomène de déjà-vu

Toujours en prenant l'exemple de la radio, il arrive parfois qu'il y ait un tressautement et que la musique écoutée au même moment revienne très légérement en arrière. Notre fréquence fait la même chose mais si rapidement que la plupart du temps, on ne le remarque pas mais de temps à autre, il nous arrive d'avoir un sentiment de déjà-vu, c'est la conséquence de ce tressautement. Cela pourrait être dû à une sorte de recalibrage du temps (même si la notion du temps perd un peu de son sens ici) entres les multiples mondes.
Plus d'informations sur la notion de déjà-vu ici : 
http://www.mysteredumonde.com/forum/notion-de-deja-vu-t3596.html

Interférences et portails :

Toujours en poursuivant l'exemple un, il ne faut pas oublier qu'à la radio, il y a parfois des interférences. Celles-ci sont des failles à travers l'espace et le temps. Ces portails spatio-temporels ont de nombreux noms : Pont d’Einstein-Rosen, anomalie électromagnétique, wormhole ou encore vortex. Ce sont sans doute les plus courants mais tâchons de les expliqués un à un :

•        Pont d’Einstein-Rosen : Albert Einstein et Nathan Rosen pensaient et croyaient que les singularités pouvaient mener à d’autres endroits de notre Univers et même différent de notre espace-temps. Ces fameuses connexions spatio-temporelles furent alors appelés « Pont d’Einstein-Rosen ». Malheureusement, les deux savants ne purent prouver l’existence de telles choses.
•        Anomalie électromagnétique : Ce nom apparaît actuellement dans le cadre de l’affaire du Golf d’Aden, où il y aurait un portail géant qui se serait ouvert. Tous les portails semblent causés des problèmes au niveau des équipements électromagnétiques, d’où ce nom.
•        Wormhole : trou de ver en français est l’un des noms les plus utilisés dans l’univers du voyage temporel, de nombreux savants ont utilisés ce terme pour appuyer leur théorie sur les wormholes. Il retrouve ce terme aussi dans les séries tel que Fringe.
•        Vortex : disons que c’est le terme magique/chamanique pour désigner les portails temporels.
• Trou noir : oui, les trous noirs seraient des portails mais à une échelle beaucoup plus impressionnante, c'est-à-dire qu'ils pourraient mener d'un bout de l'Univers à l'autre. Mais cela reste une théorie des physiciens et autres spécialistes.

dans un temps ou une époque différente, certains sont peut-être en train, en ce moment, de courir devant un T-rex pour sauver leur vie, et d'autres sont peut-être sur une table d'autopsie quelques part dans un lointain futur... pris pour une nouvelle race de singe.